Qui sommes-nous?

Les Rouleurs des casinos est une équipe cycliste formée d’employés du Casino du Lac-Leamy. Depuis 2010, l’équipe participe au 1000 km du Grand Défi Pierre Lavoie. C’est en 2011 que l’équipe a lancé le Défi Gatineau-Tremblant pour financer sa participation au Grand Défi Pierre Lavoie.

ÉQUIPE CYCLISTE

Frédéric Hamon (capitaine)    

Ancien cycliste sur piste, le sport permet à Fréderic de compétitionner au niveau national. Une vilaine chute empêche le rêve d’une coupe du monde, mais il décroche le championnat canadien avant de prendre sa retraite en 1996. Par la suite, il se lance plusieurs défis, tels la course à pied, des duathlons et triathlons et des évènements de vélo sur route. Il découvre aussi le vélo de montagne, un sport qui lui permet de revenir d’un bon entrainement, plein de boue et avec le sourire aux lèvres.

En 2016, le Défi Gatineau Mont-Tremblant et le Grand défi Pierre Lavoie étaient deux objectifs importants. Frédéric a participé à la Gatineau Loppet et il a entrepris un autre défi de taille, le 70.3 Mont-Tremblant en juin 2016, quelques semaines à peine après le Grand Défi!

Fréderic est fier d’être un membre fondateur de l’équipe. L’expérience du Grand défi Pierre Lavoie et la mission de ce rassemblement annuel demeurent sa motivation première. L’influence d’un tel mouvement santé collectif le pousse à améliorer ses propres habitudes de vie et à tenter d’influencer positivement les gens de son entourage à faire de même.

« C’est un plaisir d’être encore cette année le capitaine de l’équipe. Avec de si bons co-équipiers, des bénévoles extraordinaires et des partenaires loyaux, on peut accomplir de grandes choses, » mentionne t’il.

Catherine Schellenberg 

Un vétéran de l’équipe, Catherine participe au 1000 km depuis 2012 et à l’organisation du Défi Gatineau Mont-Tremblant depuis sa première édition en 2011.  

Catherine a eu le 1000 km dans sa mire après avoir assisté à une conférence de Pierre Lavoie. “Je suis allée le voir pour lui dire que j’allais faire partie de l’aventure un jour. Cet homme a transformé son deuil en action. Rassembleur, il réussit des choses inimaginables pour promouvoir les saines habitudes de vie. Le 1000 km, c’est l’expérience d’une vie” ajoute-t-elle.

Sa mère, qui a parcouru l’Allemagne en vélo dans son jeune temps, est décédée en 2016 suite à une maladie chronique des poumons. “Chaque coup de pédale que je donne représente chaque respiration qu’elle a dû se battre à prendre. On ne peut jamais prendre la bonne santé pour acquis. Quand on l’a, on peut continuer à se lancer des défis” mentionne-t-elle.

Camille Lévesque 

Camille s’est joint aux Rouleurs en 2011 comme chauffeur de l’équipe lors du 1000 km et comme bénévole au Défi Gatineau Mont-Tremblant. Par la suite, il a repris gout au vélo, comme sport, loisir et moyen de transport pour le boulot, à l’entrainement et il a adopté de meilleures habitudes de vie qui lui ont permis d’effectuer une transformation physique importante. Il participe comme cycliste depuis 2012.

« Par ma participation au 1000 km, je tiens à démontrer qu’avec un peu de volonté, tout est possible, » explique Camille.

 

Martin Desbiens

Membre fondateur des Rouleurs des casinos, Martin Desbiens réintègre l’équipe  en 2018 pour la dixième édition du 1000km. Suivez-le sur sa page Facebook La Santé et Plus.

 

 

Marco Avellan

Marco a participé au Défi Gatineau Mont-Tremblant en 2017 en tant que cycliste et bénévole. En 2018, il enfourchera son vélo pour participer au 1000 km en tant que membre de l’équipe Les Rouleurs des casinos.

Marco pratique le vélo, la course à pieds et le soccer. C’est en s’installant dans la région de Mont-Tremblant il y a quelques ans qu’il est devenu amoureux du vélo et qu’il a commencé à en faire régulièrement. Il a toujours été attiré par les grands défis et son ancien collègue Jean Baddoura lui a beaucoup parlé son expérience au sein de l’équipe il y a plusieurs années. Sa passion a inspiré Marco et il s’est promis qu’il ferait un jour le 1000 km à son tour.

« Une cause comme celle du Grand Défi Pierre Lavoie, et l’histoire de Pierre Lavoie et de sa famille, ça vient me chercher et ça me motive à m’entraîner pour bien performer, » mentionne-t-il.

 

CONDUCTEUR

Jacques Fillion

En 2017, Jacques en était à sa deuxième année comme bénévole au Défi Gatineau Mont-Tremblant. Il apprécie l’esprit d’équipe et d’entraide qui règne lors de cet événement car il aime bien rendre service aux gens. Jacques a récemment fait l’achat d’un vélo pour se mettre en forme et il vient travailler en vélo presque tous les jours d’été. Il apprécie les bénéfices côté santé et les paysages qu’on ne voit pas quand on prend l’auto. Pour 2018, Jacques assumera le rôle de chauffeur du VR lors du 1000 km. L’équipe bénéficiera de sa débrouillardise et de sa bonne humeur.

BÉNÉVOLES  

L’équipe cycliste est épaulée dans l’organisation par nos bénévoles.

Josée Parent fait partie du comité organisateur du Défi Gatineau Mont-Tremblant  depuis sa création en 2011. Elle s’occupe des bénévoles et de la planification  logistique de la fin de semaine. 2018 sera une année de transition pour Josée, qui confiera ses responsabilités à Nicole Ricard. «  L’événement me tient à cœur et il est gratifiant. Avec tant de bénévoles dynamiques, dit Josée, on beaucoup de plaisir. C’est une excellente façon de me réaliser. De plus, j’ai la chance de voir les cyclistes heureux de leur accomplissement. »

Nicole Ricard prendra la relève en tant que chef des bénévoles à compter de 2018. Nicole s’est joint à l’équipe en 2017, forte de son expérience avec le Festival des montgolfières, Nez Rouge et bien d’autres activités ou elle donne généreusement de son temps. Son expérience est un bel atout pour nous!

 

Nathalie Bolduc fait partie du comité organisateur du Défi Gatineau Mont-Tremblant  depuis 2011. Elle accompagne l’organisation au niveau de la logistique, un défi de taille en soit,  et des bénévoles. C’est son esprit d’entraide, mais surtout la cause de Pierre  Lavoie, qui la motive à s’impliquer. « Je carbure au sentiment de fierté que j’ai lorsque beau temps, mauvais temps, je vois les sourires des cyclistes pendant les deux jours du Défi Gatineau Mont-Tremblant » mentionne Nathalie.